Blog

La cuisine mortuaire

La-cuisine-mortuaire-poesie-louise-marois

La cuisine mortuaire

poésie
Louise Marois

En librairie : 12 septembre 2018

La cuisine mortuaire
triptyque poèmes
186 pages
22,95 $
ISBN : 978-2-89741-996-7
PDF : 978-2-89741-997-4

La cuisine mortuaire fouille une culture d’ouvriers et de ménagères, donne une forme aux dos rompus de fatigue et aux mères qui débarbouillent les visages sales des après-midi passés dans la ruelle, posant les jalons, un poème à la fois, d’une quête des origines. De quoi serait faite la frontière poreuse entre la poésie et la langue vernaculaire d’un quartier populaire du Montréal des années 1970 ? Au fil de jeux d’enfants tantôt ludiques tantôt cruels, ce sixième livre de Louise Marois trace un autoportrait poético-social adressé à une femme qui « égorge le temps dans [son] poing », qui disparaît lentement, s’absente à elle-même. Le lieu qui les recueille, la fille et la mère, c’est cette cuisine, hantée des bruits de la rue Garnier, pénétrée de la rouille des hangars, inondée de rires gras, où chacune à son bout de table elles s’affairent, où elles manigancent les secrets qui les séparent et les unissent tout à la fois.

Si dessiner, c’est écrire autrement, La cuisine mortuaire expose, grâce à cette respiration qui arrive par le passage d’un geste à l’autre, les traits bigarrés de l’enfance, ses habitudes, ses fictions, ses violences, ses solidarités compliquées. Les poèmes tissent patiemment, comme les femmes qui y travaillent leur tricot sur leurs genoux, les fils d’une courtepointe, la trame d’une photo de famille en autant de morceaux que de tableaux colorés des personnages qui la composent.

ce n’est pas l’envie mais le manque de ne pas être regardée

ne pas te regarder de face ni de côté comme il te dit souvent

r’garde-toé toé

tu cesses toute tentative t’éloignes du moindre reflet tu plonges ton visage dans le creux de tes mains prends l’exacte mesure de toi-même

tu disparais couleur chair le dos calé dans ta chaise de jardin sans jardin

Lancement et vernissage - La cuisine mortuaire, de Louise Marois
exposition-louise-marois-usine c

En l’absente que tu es

Une exposition de louise marois présentée à l’Usine C du 18 septembre au 21 octobre 2018 lancement + vernissage le 18 à 18 h

Cette exposition fait écho au nouveau recueil de poésie La cuisine mortuaire publié chez triptyque poèmes.

Usine C – expositions

Portraits anciens

les saisons
portraits anciens du même jour de la même nuit
et pourtant
nous avançons en âge

Centre culturel de Sherbrooke, 21 mars 2017

Centre culturel de Sherbrooke, 21 mars 2017

Dans le cadre de la journée de la poésie

Après-Bulles organisé par Sylvain Dodier avec les membres de la compagnie de danse Virginie Brunelle et la réalisation d’une murale littéraire en compagnie de l’écrivaine et psychologue Nathalie Plaat.

La parole

la-parole

La parole n’a plus de sens
Celle du toucher de la voix du vœu exaucé
Rien
Un fléau
Préservons la poésie
Offrande gaspillée

VERS

Les poètes de l’estrie

à genoux sur l’été dernier
pour la récompense
la contemplation immobile
en ces carrés de terre ordonnée
où fleurs médicinales
côtoient vers et limaces
où s’accommodent patience et ortie
une poudre blanche se lève
une ombre que je confonds
au pollen soufflé
quand le vent de l’été s’acharne

les arbres me taisent

les-arbres-me-taisent

dans l’été des choses
sa finitude
un soleil de plus sur tes lèvres
écrire chair

Apprendre à aimer

Par courriel
Par cœur
Par amour

 

Apprendre à aimer
Éditions du cerf, 1961
Couverture d’André Boulers

L’HEXAGONE EN PÉRIL

Mon blog pour la cause

PKP, entre dénégation et insouciance | Texte collectif«Je ne suis plus à la direction de Québecor» | Pierre Karl Péladeau - Député de Saint-Jérôme Péladeau mis face à ses contradictions | Catherine LalondeLettre ouverte à M. Pierre Karl Péladeau

Liste des signataires et cosignataires de la lettre ouverte publiée dans Le Devoir

Signataires : Pierre Ouellet, écrivain, membre de l’Académie des lettres du Québec, professeur titulaire, UQAM, Danielle Fournier, écrivaine, directrice littéraire, membre de l’Académie des lettres du Québec, Jean Royer, poète, critique, membre de l’Académie des lettres du Québec, Prix Athanase-David, ex-directeur de l’Hexagone, France Théoret, écrivaine, Prix Athanase-David, Louise Marois, poète, artiste, graphiste, Francis Catalano, écrivain, traducteur, Prix Québecor du 27e FIPTR, Prix John-Glassco de traduction

Cosignataires : Fernand Ouellette (poète, Prix Athanase-David, Grand Prix international de poésie de langue française Léopold Sédar Senghor), Olivier Marchand (poète, coauteur du premier livre paru à l’Hexagone), Yves Préfontaine (poète), Nicole Brossard (écrivaine, membre de l’Académie des lettres, Prix Athanase-David, Chevalière de l’Ordre national du Québec), Paul Chamberland (poète, essayiste, Prix Athanase-David, membre de l’Académie des lettres), Pierre Nepveu (écrivain, professeur émérite, Membre de l’Académie des lettres, Prix Athanase-David, biographe de Gaston Miron), Denise Desautels (écrivaine, Prix Athanase-David, Prix de Littérature Francophone Jean Arp, membre de l’Académie des lettres du Québec), Émile Martel, poète, traducteur, président de l’Académie des lettres du Québec et du Centre québécois du P.E.N. international, Paul Chanel Malenfant (écrivain, professeur, membre de l’Académie des lettres), Rober Racine, écrivain, artiste, compositeur, Prix Paul-Émile Borduas, Prix du Gouverneur général en arts visuels et arts médiatiques, Prix Ozias-Leduc, Prix Ringuet, Prix Louis-Comtois, membre de l’Académie des lettres), Louise Dupré (écrivaine, membre de l’Académie des lettres, membre de l’Ordre du Canada), Robert Lalonde (écrivain, membre de l’Académie des lettres), Hélène Dorion (écrivaine, membre de l’Académie des lettres, Chevalière de l’Ordre national du Québec), Louise Warren (poète, essayiste), François Hébert (écrivain, critique, professeur), Nathalie Watteyne (poète, critique, professeur), Jean-Paul Daoust (poète et romancier), Pierre-Yves Soucy (poète, critique, Prix Louise-Labé), André Roy (écrivain, Prix du Gouverneur général) Christine Palmiéri (poète, artiste), Marie Belisle (poète), July Giguère (écrivaine, enseignante), François Godin (poète, professeur), Marie-Paule Grimaldi (poète, critique, artiste), Naïm Kattan (écrivain, essayiste, Prix Athanase-David), Carole David (poète, romancière, nouvelliste), Germaine Beaulieu (poète), Simon Dumas (poète), Thomas Hellman (auteur, compositeur, interprète, chroniqueur), Luce Guilbaud (poète), Chantal Neveu (écrivaine, artiste), Martine Audet (poète, membre de l’Académie des lettres), Gaëtan Dostie (poète, président de la Médiathèque littéraire), Lise Gauvin (écrivaine, professeure émérite, ex-présidente de l’Académie des lettres, officière de l’Ordre national du Québec), Madeleine Monette (romancière et poète, membre de l’Académie des lettres), Marco Micone (dramaturge et essayiste), Antonio D’Alfonso (écrivain, traducteur, éditeur, cinéaste), Jean Pierre Girard (écrivain), Louise Cotnoir (poète, romancière, nouvelliste), Hugues Corriveau (poète, romancier, nouvelliste), Gilles Cyr (poète), Guy Cloutier (poète, romancier, fondateur de Poètes des Amériques), Jean-Pierre Vidal (écrivain, professeur émérite), Daniel Gagnon (romancier, poète et peintre), Judy Quinn (poète, romancière, critique), David Jasmin-Barrière (poète), Stéphane Despatie (poète, critique, éditeur), Abla Farhoud (romancière, dramaturge), Normand de Bellefeuille (poète, romancier, éditeur), Guy Marchamps (poète), Paul Bélanger (poète, éditeur), Hugh Hazelton (écrivain, traducteur), Dominique Garand (essayiste, professeur), Jean-Pierre Pelletier (écrivain, enseignant, traducteur), Robert Richard (écrivain, essayiste, Prix Spirale-Eva-Legrand), Lucie Bourassa (critique, professeur), Jean-François Beauchemin (poète, romancier), Martin Thibault (poète), Monique Deland (poète, artiste), Michel Biron (essayiste, professeur), Serge Murphy (poète, artiste), Jean-François Bernier (poète, philosophe), José Acquelin (poète, essayiste), Isabelle Boisclair (essayiste, professeur), Jean-Marc Desgent (poète, essayiste).

Académie des lettres du Québec

43e-rencontre-quebecoise-internationale-des-ecrivains-2015

On m’invite à la 43e rencontre québécoise internationale des écrivains 2015.
Je découvre des gens généreux, sensibles, doués… L’utilité de ces rencontres est indéniable.
De quoi sera fait mon prochain poème ? De plumes et de sang peut-être, mais également de nécessité absolue.

sur la photo Amélie Laberge
Académie

Sandra Le Couteur

album-le-phare-de-sandra-le-couteur

La voix de l’Acadie chauffe nos bancs de neige éternelle. Sandra Le Couteur chante Cent vingt saisons, un de mes textes mis en musique par le roi de la mélodie; Gilles Bélanger.

itunes

Glace

glace

Je regardais au fond d’un seau et j’ai cru bêtement voir le monde.

vœux 2015

boeuf-2015

Souhaitons-nous pour l’année 2015, suffisamment d’amour et de passion pour continuer à enrichir notre culture.

correspondance

correspondance

Hier, je recevais cette carte d’une amie dont l’écriture hiéroglyphique me rappela violemment celle de ma mère avant sa mort. Moment émouvant qui fait suite à sa lecture de Tu ne vois pas comme un oiseau.